epilation laser visage paris 01

Épilation Laser du Visage

Épilation laser définitive du visage Paris 1er

Epilation définitive laser du visage Paris 2018-03-22T12:32:53+00:00

Les docteurs ASSADI et SENEZ vous proposent une épilation laser du visage au sein du cabinet Médecine et Laser du Palais Royal à Paris 1er. Il s’agit d’une zone à traiter avec grande précaution en posant la bonne indication de traitement.

Indications de l’épilation définitive au laser du visage

Comme les épilations du corps, la zone du visage peut être traitée pour les phototypes de peaux claires à foncées (phototype 1 à 5) pour hommes et femmes.

L’épilation permanente est esthétique mais peut avoir aussi une indication médicale (poils incarnés, folliculite de barbe, hirsutisme). Un bilan biologique hormonal peut être proposé par les médecins du centre pour optimiser le traitement si suspicion d’hirsutisme.

Zones du visage traitées en épilation laser au Centre médecine et Laser du Palais-Royal

Épilation laser du visage Paris 01L’épilation laser du visage permet de traiter efficacement la lèvre supérieure, menton et la zone inter sourcilière.

Chez la femme, un duvet (poils fins et clairs, doux au toucher) est souvent davantage présent dans les autres zones (pommettes et tempes). Dans ce cas, l’épilation est plus difficile car les poils sont moins chargés en mélanine (cible du laser épilatoire).

Ces situations de traitement sont à étudier au cas par cas avec les Dr ASSADI et Dr SENEZ du Centre Médecine et Laser du Palais-Royal paris 1er.

Chez les hommes, ces zones sont traitées efficacement car il s’agit d’une pilosité moyenne à épaisse.

Lorsque les poils, même épais, sont blonds très clairs, roux ou blancs, l’épilation laser n’est d’aucune efficacité.
Le plan de traitement proposé suivra le cycle pilaire (cycle de pousse du poil) Les poils poussent vite dans cette zone, l’intervalle entre séances est de 4 semaines au minimum.

Quel laser épilatoire est utilisé pour traiter le visage

La Diode Lightsheer Desire de chez Lumenis est un laser de dernière génération ultra rapide et performant. Une pièce à main spécifique de petite taille appelée XC est utilisée pour traiter les petites zones et accéder aux zones difficiles d’accès (zone intersourcilière et zone sous narines)

Déroulement de la séance d’épilation laser

Les poils doivent être rasés ou tondus courts la veille ou le matin de la séance. Si le patient ne se sent pas à l’aise avec ce geste, les médecins du centre peuvent le faire avec précaution au moment de la séance. Un gel d’échographie est appliqué sur la zone à traiter si on utilise le dispositif xc.

La sensibilité au laser est variable en fonction de la zone et des individus. La zone la plus sensible reste la lèvre supérieure mais la durée de traitement est de quelques minutes seulement. Si besoin, une prescription de crème anesthésiante vous sera faite à l’issue de la première séance. La Diode Lighsheer Desire est le plus souvent indolore.

Au décours immédiat de la séance, une rougeur peut apparaitre voire un petit oedème à chaque base de poils traité. Ces symptômes disparaissent en quelques heures voire 3 jours. Une crème type Biafine ou plus spécifique doit être appliquée à l’issue de la séance et durant les quelques jours qui la suivent si rougeur, sensation de picotement ou d’irritation persistent.

Les résultats attendus sont la disparition totale de 80 à 85% de la pilosité sur la zone traitée. Les poils persistants sont plus fins et clairs, assimilés à un fin duvet.
Le délai d’apparition des premiers signes d’efficacité est variable entre les individus. Il est rare d’en voir avant 5 séances dans cette zone du visage.

Seuls les poils châtains à noirs, moyens à épais doivent être traités pour limiter le risque de pousse paradoxale du duvet (c’est à dire transformation en poils plus épais). Le refroidissement de la zone peut vous être proposé pour la freiner si le risque est important.

Arrêt des épilations manuelles (cire, pince, fil, épilateur électrique) pendant la durée totale du traitement. Les seuls actes autorisés sont rasage et crème dépilatoire (utilisée 48h avant le soin car il s’agit d’un traitement chimique).
Arrêt de toute épilation manuelle 15 jours avant la première épilation au laser.

Coupe ou rasage précis (bien limité à la zone à traiter) des poils la veille ou le jour de la séance (nécessité d’un poils très court pour l’efficacité du traitement).

La peau bronzée est une contre-indication à la réalisation de la séance (soleil, crème autobronzante, cabine UV) car il y a un risque accru de brûlure.
Un minimum 3 semaines d’intervalle pour un bon débronzage est recommandé. Absence d’exposition au soleil au décours de la séance pendant 10 jours.

Application de Biafine ou une crème spécifique post laser pendant 3 jours si rougeur. Traitement pour les moins de 18 ans possible avec consentement parental (uniquement si croissance terminée)

Les docteurs ASSADI et SENEZ vont rechercher à la consultation initiale d’information de possibles contre-indications ou limitations au traitement.

Les contre indications classiques sont:

  • Peau bronzée
  • Allergie importante au soleil
  • Grossesse et allaitement
  • Prise d’un traitement photosensibilisant (Ruacutane, certains antibiotiques..)
  • Infection cutanée de la zone à traiter
  • « Phobie des poils »
  • Duvet (risque de développer des poils longs et plus foncés)

Dans le cas spécifique du traitement du visage, l’examen fait par le médecin vise à identifier si il s’agit d’un duvet ou non sur zone à traiter. Dans le cas d’un duvet, le traitement est le plus souvent inefficace voire stimulant de la pousse. Le traitement est le plus souvent refusé par votre praticien.
Chez les femmes, devant l’existence d’une pilosité présente sur des zones non féminines ( joues, menton, cou), le praticien peut vous proposer un bilan biologique ou vous orienter vers un spécialiste endocrinologue pour explorations supplémentaires avant la mise en route du traitement.
Les dr ASSADI et SENEZ ont fait le choix de ne pas proposer l’épilation des sourcils au Centre médecine et Laser du palais-Royal Paris 1er. L’implantation en épis de ces poils empêche de les traiter précisément et efficacement car le tir laser doit être perpendiculaire au poils à détruire.
Les docteurs ASSADI et SENEZ vous proposent cependant le traitement de la zone inter sourcilière plus accessible

  • Rougeur et sensation de picotement pouvant durer 3 jours
  • Brûlure de la zone traitée (essentiellement si peau bronzée)
  • Pousse paradoxale (pousse de poils dans une zone adjacente à celle traitée par extension de la chaleur émise). En cas d’apparition de cet effet secondaire rare, on refroidit la zone immédiatement après le soin pour limiter la diffusion de chaleur.
  • Hyper ou hypopigmentations (peaux foncées) habituellement réversibles