Digestion et intolérances alimentaires2017-12-07T09:52:56+00:00
digestion et intolerances alimentaire Dr Senez Paris 1

Intestin, digestion, allergies et intolérances alimentaires

Depuis une trentaine d’années, notre mode de vie nutritionnel s’est considérablement dégradé mettant au cœur de notre alimentation des aliments transformés par l’industrialisation, devenus moins riches en nutriments, hypercaloriques et additionnés de substances toxiques pour notre organisme.

Parallèlement, on assiste à un boom de maladies chroniques dites de civilisation (maladies auto-immunes, maladies neuro dégénératives, cancers…)

Le lien évident entre ces deux phénomènes est validé par un grand nombre d’études scientifiques.

Hippocrate disait au 5e siècle avant JC: «  les maladies naissent dans les intestins »

Digestion difficile et colopathie fonctionnelle

Le premier organe touché est forcément l’intestin puisqu’il est directement exposé:
pour preuve l’ascension vertigineuse de la colopathie fonctionnelle (intestin irritable) qui touche un nombre croissant de la population.
Un grand nombre d’autres symptômes émergent au delà de l’intestin, tels prise de poids, migraines, fatigue chronique, douleurs articulaires, problèmes de peau et sont souvent aussi liés à notre « malbouffe » récurrente.

Pour protéger et améliorer la santé, la première étape du suivi personnalisé fait par le Docteur Senez concerne la santé intestinale, l’intestin étant au coeur du bon fonctionnement de l’organisme.

Au delà des conseils sur les aliments et la façon de manger, d’autres volets de micronutrition se développent. Ainsi la carence ou l’excès de certains minéraux ou vitamines peut altérer le bon fonctionnement intestinal comme le zinc et doivent être recherché par des examens sanguins.

Les intolérances alimentaires

La recherche d’intolérances alimentaires va permettre de compléter cette prise en charge globale. Des aliments pourtant reconnus comme bons pour la santé font du mal à certains individus.

On parle là des intolérances alimentaires ou hypersensibilités alimentaires. Il s’agit de réactions immunitaires dirigées contre l’aliment ingéré qui est considéré comme étranger et doit être rejeté et éliminé.

Les allergies alimentaires connues pour faire développer des symptômes immédiats (éruption cutanée, oedème..) sont liées à la production d‘anticorps de type IgE.

Dans le cas des intolérances alimentaires, les symptômes apparaissent de façon retardée en quelques jours et sont liées à la production des anticorps de type IgG.
Ces hypersensibilités alimentaires entrainent rarement des symptômes aigus sauf des diarrhées ou un inconfort digestif mais le plus souvent retardés à quelques jours voire des symptômes chroniques inflammatoires retentissant sur la peau, le cerveau, les articulations

L’hyperperméabilité intestinale ou « leaky gut syndrome »

Une hyperperméabilté intestinale peut se développer altérant la fonction de tri et de protection de la barrière intestinale.

Le déséquilibre du microbiote intestinal

Le microbiote (flore intestinale) est déstabilisé par le développement de microbes apportés par l’alimentation agressant davantage l’intestin. Certaines agressions peuvent provenir également de notre propre organisme: bactérie clostridium et champignon candida albicans, habituellement non pathogènes le deviennent.

Objectifs du conseil nutritionnel personnalisé

Chaque personne est unique de part son patrimoine génétique et son environnement nutritionnel et présente donc des particularités qui lui sont propres face à l’alimentation.
L’objectif de l’accompagnement médical, aidé par des bilans biologiques, est de pouvoir proposer un régime alimentaire personnalisé en veillant à éviter toute carence nutritionnelle.

Les dosages sont intéressants car limiter à l’aveugle des aliments comme gluten du blé et lait de vache peut ne pas suffire pour améliorer les symptômes voire créer des carences néfastes pour notre bon fonctionnement métabolique.

Les intolérances alimentaires sont habituellement réversibles. Après une période d’éviction fixée par votre médecin et un traitement de la barrière intestinale, le taux d’anticorps diminue et l’intolérance disparait en quelques mois.
Le délai d’obtention de l’amélioration clinique est variable en fonction des individus et des situations de quelques semaines à plusieurs mois.

Les conseils, mis en place par le docteur Senez, tiennent compte des modes de vie et situations particulières. Si certaines évictions peuvent paraitre difficiles à mettre en œuvre seuls, le médecin vous proposera des alternatives permettant d’éviter toutes frustrations évidemment délétères à moyen terme sur le psychisme et le bon fonctionnement métabolique de l’organisme.