Épilation Laser
pour les hommes

Épilation laser homme Paris Centre Laser Palais Royal

Épilation laser définitive hommes 2017-11-13T18:22:58+00:00

Depuis quelques années, les hommes se soucient davantage de leur beauté et font aussi appel à l’épilation laser définitive pour l’esthétique mais également pour leur confort quotidien.

Épilation laser  homme les indications

Épilation laser homme Paris Palais Royall’Épilation laser homme est une épilation médicale qui est efficace sur tout type de peau avec des poils châtains à noirs. Une peau claire et des poils foncés présentent le contexte idéal pour un traitement efficace. La pilosité est fonction des variations hormonales. Il est recommandé d’attendre 30 ans chez l’homme pour être à maturité hormonale.

Lorsqu’un poils est peu chargé en mélanine (poils blancs, roux, blonds clairs ou décolorés), le laser est sans effet. Une forte densité pilaire peut être motrice du désir d’épilation définitive au laser.

La raison peut être esthétique pour épaules, dos ou avoir un intérêt de confort en cas d’odeur désagréable pour le cas des aisselles. L’épilation permanente laser est souvent demandée en cas de pratique d’activités sportives régulières.

Une intolérance au rasage pour cause d’irritation, une folliculite récurrente du visage et du dos ou simplement pour éviter la douleur des épilations répétitives fréquentes à la cire pour torse et dos notamment.

Les zones épilées au laser chez l’homme

L’épilation laser définitive permet de traiter plusieurs zones efficacement. Chez l’homme, les demandes habituelles de zones à traiter sont:

Visage

  • Barbe par souci esthétique ou thérapeutique
  • Sillon inter-sourcillier
  • Oreilles
  • Poils de nez
  • Tracé impeccable des pattes ou tour de barbe

Corps

  • Cou, nuque
  • Épaules, haut du dos, bas du dos, dos complet
  • Torse, ventre, zones tétons
  • Aisselles
  • Pieds et mains
  • Bras
  • Cuisses et jambes

Des zones plus intimes comme fesses, maillot, sillon inter-fessier sont également épilés en toute sécurité également au laser au Centre Médecine et Laser du palais-Royal Paris 1er.

Comment fonctionne l’épilation définitive au laser?

Le but de l’épilation permanente au laser est de détruire le poils et sa racine (bulbe et bulge) par une chaleur intense. La lumière émise par le laser reconnait sa cible: dans le cas du laser épilatoire, il s’agit de la mélanine, le pigment brun qui colore le poils. Quand la cible est atteinte, l’énergie lumineuse se transforme en chaleur. La température doit être suffisante pour obtenir une épilation définitive.

Quel laser d’épilation définitive est utilisé par les médecins du Centre Médecine et Laser du Palais-Royal?

Chaque épilation est réalisé par un des médecins diplômé pour la pratique des lasers médicaux. Les docteurs Fatya ASSADI et Aude SENEZ utilisent un laser de dernière génération ultra rapide et performant, la Diode Lightsheer Desire de chez Lumenis.

Il s’agit d’un laser et non d’une lampe flash ou lumière pulsée. Avec un nombre de séances adéquat, seul un laser permet d’obtenir une épilation définitive, ce qui n’est pas le cas de la lumière pulsée.

Cet acte médical est réalisé par un des docteurs en médecine du Centre Médecine et Laser du palais-Royal conformément au décret du Conseil d’état du 28 mars 2013 qui n’autorise cette pratique qu’aux médecins. Le médecin choisit le dispositif le plus adapté à la zone à traiter pour un maximum d’efficacité et de tolérance.

Le dispositif de petite taille appelé XC permet de traiter davantage les petites zones parfois plus difficiles d’accès.  Un gel d’échographie est appliqué sur la zone avant le traitement pour protéger la peau et permettre une meilleure pénétration du rayon laser.

Le dispositif HS (High speed) permet un traitement ultra rapide indolore des larges zones (jambes, aisselles, avant bras, dos, torse…) car la surface de traitement à chaque tir est grande. La HS traite sans contact avec la peau (tir aérien).

La peau est délicatement aspirée dans le dispositif créant une discrète sensation de pincement non douloureux et puis chauffée pendant quelques secondes. Il n’y pas d’utilisation de gel.

Les poils doivent être rasés ou tondus courts la veille ou le matin de la séance. Le rasage ne peut se faire lors de la séance.

Un gel d’échographie est appliqué sur la zone à traiter si on utilise le dispositif xc comme sur le visage. Aucun gel n’est utilisé si le dispositif HS (avec ventouse) est utilisé.

Le port de lunettes de protection oculaire spécifique est indispensable lors du traitement. La sensibilité au laser est variable en fonction des zones et des individus. La séance est, en général, peu douloureuse en dehors d’une sensation de chaleur et de picotements momentanés. Si besoin, une prescription de crème anesthésiante vous sera faite à l’issue de la première séance.

Au décours immédiat de la séance, une rougeur peut apparaitre voire un petit oedème à chaque base de poils traité. Ces symptômes disparaissent en quelques heures voire 3 jours. Une crème type Biafine ou plus spécifique doit être appliquée à l’issue de la séance et les quelques jours qui la suivent si rougeur, sensation de picotement ou d’irritation persistent.

Les poils touchés par le laser tombent sous 10 à 20 jours en fonction des zones et des séances. Environ 10 à 15% des poils sont traités à chaque séance. La durée de la séance d’épilation laser dépend de la surface à épiler. Elle peut durer de 10 minutes à 1h30 selon les zones à traiter.

Le nombre et la durée de chaque séance sont souvent plus importants chez les hommes que chez les femmes car le poils est plus dense, épais et long.

Une épilation laser n’est jamais totale (à de rares exceptions). Seuls 80 à 90% des poils sont épilés définitivement. Les résultats de l’épilation au laser chez l’homme sont le plus souvent définitif mais il existe des exceptions non prévisibles souvent en rapport avec des modifications hormonales.
Il peut être souhaitable de faire des séances d’entretien à distance du protocole de traitement initial.
Il est recommandé d’interrompre et de reprendre ultérieurement un traitement si il n’y a plus de résultats visibles pendant deux séances espacées de 3 mois

Une rougeur et une sensation de picotement peuvent persister jusqu’à 3 jours après la séance. Des hyper ou hypopigmentations (le plus souvent sur peaux foncées) peuvent apparaitre et sont habituellement réversibles. La complication potentielle la plus sévère est la brûlure de la zone traitée (le plus souvent si peau bronzée).
Dans de rares cas, une pousse paradoxale (pousse de poils dans une zone adjacente à celle traitée par extension de la chaleur émise) peut apparaitre. Elle concerne essentiellement le visage. En cas d’apparition de cet effet secondaire rare, on refroidit la zone immédiatement après le soin pour limiter la diffusion de chaleur

– Arrêt des épilations manuelles ( cire, pince, fil, épilateur électrique) pendant la durée totale du traitement. Les seuls actes autorisés sont rasage et crème dépilatoire.
– Arrêt de toute épilation 3 semaines avant le début du traitement
– Rasage la veille ou le jour de la séance (nécessité d’un poils très court pour l’efficacité du traitement).
– Absence de bronzage lors de la séance: soleil, crème autobronzante, cabine UV pour éviter le risque de brûlure
– Absence d’exposition récente au soleil ou uv avant la séance (minimum 3 semaines).
– Absence d’exposition au soleil au décours de la séance pendant 10 jours.
– Application de Biafine ou une crème spécifique après le traitement laser pendant 2ou 3 jours
– Tout traitement médicamenteux doit être signalé au médecin avant de commencer le traitement
– Il est conseillé de limiter les compléments alimentaires à base de carotène ou stimulant de la pousse des poils.

Pas de bronzage
Il ne faut pas être bronzé pour faire la séance d’épilation au laser.
Le risque de traiter une zone bronzée sera la brûlure.
La cible du laser épilatoire est la mélanine contenue dans le poil et qui lui donne sa coloration.
Lorsque la peau est bronzée ( exposition au soleil, cabines UV et auto bronzant), la mélanine contenue dans la peau devient aussi la cible du laser. Il est donc formellement contre-indiqué de faire une séance laser épilatoire sur une peau bronzée sous peine de brûler de la peau.

Pas de traitement photosensibilisant
La prise de certains médicaments photosensibilisants peut contre-indiquer le traitement (Roaccutane, certains antibiotiques..)

Une allergie importante au soleil est un frein à l’utilisation des laser.
L’existence d’une infection cutanée de la zone à traiter contre-indique la pratique de la séance.
Les patients présentant une « phobie des poils » ne peuvent être traités car seuls 80 à 90% des poils seront éliminés par l’épilation laser définitive. Le traitement des duvets est le plus souvent limité car inefficace et favorisant le risque de développement de poils longs et plus foncés.