Epilation Laser


Principe du traitement

Épilation : Principe du traitement

Equipement : Laser Diode Lightsheer Lumenis

2 dispositifs sont à disposition pour traiter de façon spécifique les zones demandées:

  • HS (High speed) permet de traiter les larges zones (jambes, aisselles, avant bras, dos, torse…).La peau est délicatement aspirée dans le dispositif créant une discrète sensation de pincement non douloureux et puis chauffée pendant quelques secondes.
  • XC permet le traitement des zones plus petites ou précises (visage, maillot).

Comment ça fonctionne ?

Cycle pilaire et intervalles entre les séances

La poussée des poils suit un cycle de 3 phases qui se succèdent (anagène, catagène et télogène). L’épilation laser est plus efficace lors de la phase de croissance du poils chargé en mélanine encore relié au bulbe (phase anagène). On doit donc respecter les intervalles entre chaque séance pour optimiser l’efficacité: 4 à 8 semaines selon les zones.
Tous les poils ne sont pas tous à la même phase en même temps, ce qui explique qu’on ne puisse pas les traiter en une séance unique.

Epilation permanente

80 à 95% des poils sont épilés de façon durable permanente.
Les résultats varient en fonction de la zone traitée et de facteurs non prévisibles (grossesse et modifications hormonales qui peuvent faire augmenter la pilosité).
L’âge et les perturbations hormonales peuvent être le motif pour faire des séances d’entretien après la fin du traitement et à distance de celui-ci.

Une cible: la mélanine

La mélanine contenue dans le poils est la cible unique du rayonnement du laser épilatoire Diode. Le poils touché, l’énergie du rayonnement se propage sous forme d’une chaleur intense, nécessaire à la destruction des 2/3 inférieurs du poils et de sa racine.
Seuls les poils contenant suffisamment de mélanine peuvent être traités (pas d’efficacité sur poils blancs, blonds clairs et roux).

Durée du traitement

La durée du traitement est variable en fonction des zones à traiter. On estime à 7 à 10 séances pour épiler les zones du corps. Le traitement des poils blonds foncés demande souvent davantage de séances.

Les contre indications

Peau bronzée

Allergie importante au soleil

Grossesse et allaitement

Prise d’un traitement photosensibilisant (Ruacutane, certains antibiotiques..)

Infection cutanée de la zone à traiter

« Phobie des poils »

Duvet (risque de développer des poils longs et plus foncés)

Les risques

Rougeur et sensation de picotement pendant 3 jours

Brûlure de la zone traitée (essentiellement si peau bronzée)

Pousse paradoxale : pousse de poils dans une zone adjacente à celle traitée par extension de la chaleur émise.*

Hyper ou hypopigmentations (peaux foncées) habituellement réversibles

*En cas d’apparition de cet effet secondaire rare, on refroidit la zone immédiatement après le soin pour limiter la diffusion de chaleur.